Comment s’aménager un espace bureau sain et éco-responsable pour plus de sérénité ?

 

Un bureau étudié pour un mieux-être au travail

 

Votre bureau est un lieu de création dans lequel on vous demande d’être productif. Vous aspirez donc à vous créer un espace qui respire l’air pur et la sérénité pour laisser libre court à vos idées, créations et inspirations. Je ferai l’impasse aujourd’hui sur l’importance des couleurs choisies pour décorer la pièce dans laquelle vous exercez. Je rappellerai juste qu’elles ont un fort pouvoir d’influence sur vos émotions et vos ressentis…
Non, dans cet article, je vous donnerai plutôt des pistes pour vous créer un bureau sain, éco-responsable et qui RESPIRE.

Pourquoi ? Voici différentes raisons encourageantes à pratiquer une détox de votre espace de travail :

  • favoriser votre productivité
  • protéger votre santé
  • réduire vos dépenses avec des produits durables
  • limiter les produits toxiques

L’éclairage

Privilégier la lumière naturelle
Dans la mesure du possible, la lumière naturelle est préférable à la lumière artificielle. En effet, elle ne requiert aucun énergie fabriquée par l’homme, ne coûte rien et soutient notre rythme circadien qui, en retour, gouverne notre sommeil.
Pour tous ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir faire uniquement avec la lumière naturelle, je vous propose un aperçu des avantages et inconvénients des méthodes d’éclairage les plus fréquentes :

L’incandescente

Ambassadrice de l’éclairage artificiel en 1879, les ampoules à incandescence émettent une lumière douce et ne coûtent pas cher MAIS elles sont très énergivores.

A économie d’énergie

Désormais très populaire, les ampoules à économie d’énergie nécessitent 75% d’énergie en moins que les ampoules à incandescence traditionnelles tout en durant 10 fois plus longtemps, jusqu’à 10 000 heures. Toutefois, elles contiennent du mercure en faible quantité (neurotoxine) et peuvent être dangereuses si elles sont cassées, ce qui complique leur collecte.

LED

Les diodes électroluminescentes (communément appelées LED pour light-emitting diodes) sont la dernière évolution en matière d’éclairage artificiel. Elles utilisent encore moins d’énergie que les ampoules à économie d’énergie et ne contiennent pas de mercure. Cependant, elle renferment d’autres substances toxiques (arsenic et plomb) et l’exposition à la lumière bleue qu’elles émettent pourrait être nocive pour les yeux, surtout à long terme. Choisissez donc des LED à lumière chaude.

Les fournitures de bureau

Là aussi vous pouvez remplacer vos anciennes fournitures en pensant aux solutions plus écoresponsables maintenant très largement commercialisées :

Chemises et papier recyclés

Passer aux chemises et feuilles de papier recyclées constitue un changement facile à mettre en place.

Stylos biodégradables

Et si vous remplaciez vos stylos en plastique par des stylos fabriqués en plastique végétal ou bioplastique. On peut même pousser un peu plus en investissant dans des stylos en carton…

Classeurs en carton

De nouveau, il sera question de faire la chasse au plastique pour laisser place aux classeurs en carton recyclé.

Crayons à papier recyclés

En moyenne, un arbre fournit suffisamment de bois pour fabriquer 170 000 crayons à papier. Or, certaines organisations environnementales estiment qu’aux États-Unis uniquement, près de 2 milliards de crayons à papier sont utilisés chaque année. A vos calculs pour connaître le nombre d’arbres coupés pour cela… le résultat sera de toute façon TROP. Des alternatives existent comme des crayons en papier journal recyclé.

Ruban adhésif d’emballage

Le ruban adhésif en papier kraft avec colle végétale est à privilégier au ruban adhésif et son dérouleur tout deux composés de plastique.

Pots de rangement

Et oui, le plastique, toujours le plastique… Et si on ressortait les belles poteries que nous a offert par la famille ? D’autres matériaux sont également plus écoresponsables comme la céramique.

Carnet en papier recyclé

Il est de plus en plus facile de trouver des carnets fabriqués entièrement en papier recyclé. Le TOP ce sont ceux qui sont imprimés avec de l’encre de soja et cousus avec du fil biodégradable plutôt que collés. Allez, je vous donne ma petite astuce perso : je me suis débrouillée pour récupérer des spirales pour recharger mon carnet avec sa couverture en papier recyclé que je conserve tout le temps. Je recharge uniquement les feuilles intérieures…

Cartouches d’imprimante à faibles émissions de COVS

Les encres traditionnelles à base de pétrole émettent des composés organiques volatils (COVs) dangereux pour nous quand nous les touchons et pour la planète quand nous les jetons. La fabrication d’encres à base de soja nécessite moins d’énergie et elle génère moins de COVs.

Support pour ordinateur portable durable

La majorité des supports pour ordinateurs portables sont constitués de plastique. Si vous en utilisez un, il est préférable de le choisir en matériau naturel, par exemple le bois.

Tapis de souris naturel

Ceux vendus dans le commerce sont généralement constitués de matériaux dérivés du pétrole avec des colles toxiques. Vous avez des alternatives en matériau naturel. Il en existe en liège ou en cuir. Certes, le coût d’achat est supérieur mais sur le long terme, votre tapis tiendra plus longtemps…

Post-it recyclés

Si vous n’avez pas encore pris le réflexe du bloc note numérique ou de l’organisateur de tâches sur votre ordinateur ou smartphone et que vous avez besoin de post-it, sachez qu’il existe aujourd’hui la version en papier recyclé avec une colle végétale.

Bien entendu, dans une démarche de consommation raisonnable, ces petits changements peuvent être effectués au fur et à mesure des besoins. Il serait malgré tout dommage de jeter les fournitures déjà achetées même si celles-ci ne répondent pas aux évolutions écoresponsables souhaitées…

Les appareils électroniques

L’électronique est présente partout et principalement dans nos bureaux. Aujourd’hui, il est difficile de se séparer des nouvelles technologies de l’information et des appareils numériques mais il est important de savoir les limiter et de connaître les réflexes à avoir pour limiter leur effet sur nous et l’environnement.

Abandonner le téléphone sans fil

Les téléphones fixes sont de moins en moins courants depuis l’avènement du smartphone. Ceux qui en possèdent toujours un utilisent généralement un téléphone sans fil, qui émet des champs de radiofréquence (RF) pour envoyer des signaux. Les effets à long terme des champs de RF restent méconnus, mais ils sont peut-être cancérigènes et il est préférable de les limiter. Vous pouvez donc optez plutôt pour un retour en arrière et ainsi choisir un modèle de téléphone filaire afin de réduire votre exposition.

Veiller à une bonne utilisation de votre smartphone

Les téléphones portables émettent également des champs RF. Toujours pour limiter votre exposition, vous avez la solution d’utiliser des écouteurs pour passer vos appels et de l’éteindre ou de le laisser dans une autres pièce pendant la nuit.

Limiter l’utilisation du WIFI

Il est de plus en plus présent dans nos lieux de vie et de travail. Ses effets sur la santé restent méconnus mais de plus en plus d’appareils y sont connectés. Pour plus de sécurité, il est préférable de limiter l’utilisation des appareils sans fil et de connecter vos ordinateurs à internet avec des câbles Ethernet. Le routeur sans fil peut également être éteint pendant la nuit.

Débrancher et éteindre

Pour vous protéger contre les champs électromagnétiques tout en évitant de gâcher de l’énergie, il est conseillé d’éteindre les appareils sans fil lorsque vous ne vous en servez pas. Même lorsque les appareils électroniques sont en veille, ils utilisent de l’énergie s’ils sont branchés et la production de cette énergie génère des tonnes de dioxyde de carbone pour rien.

Recycler les appareils désuets

Ce que vous faites des appareils électroniques que vous n’utilisez plus est tout aussi important que la manière dont vous les utilisez. L’explosion de l’utilisation de ces appareils s’accompagne d’une quantité incommensurable d’e-déchets. Il est indispensable de sélectionner avec précaution la manière et auprès de qui vous allez vous débarrasser de vos appareils obsolètes afin que les substances toxiques qu’ils contiennent (mercure, cadmium, indium et plomb, entre autres) ne se retrouvent pas dans l’eau ou dans la terre ou ne soient pas brûlées et libérées dans l’air.

Limiter votre consommation d’appareils électroniques

Une nouvelle version de chaque gadget fait son apparition sur le marché dès que l’on maîtrise enfin correctement le dernier acheté. Le secteur des technologies évolue très vite mais rien ne vous oblige à devoir suivre le rythme à tout prix. Vous contribuez aussi à limiter vos e-déchets en utilisant vos appareils jusqu’à ce qu’ils ne fonctionnent plus au lieu de vous jeter sur chaque nouveauté.

Acheter seconde main

L’autre possibilité pour limiter vos dépenses et la sur-consommation d’appareils électroniques est de penser à acheter un modèle seconde main, ayant déjà servi, ce qui contribue à ralentir le rythme de production. Ces appareils reconditionnés sont classés selon leur état général et ils ont un coût moins important que le neuf. Vous pouvez aussi donner vos anciens appareils à des personnes ou organismes qui ne ressentent pas le besoin de posséder des versions dernier cri.

Acquérir un chargeur solaire

C’est un excellent moyen de réduire la consommation d’énergie en alimentant vos appareils grâce au soleil. C’est également très pratique en voyage car il permet aussi de se passer d’un adaptateur.

Plantes pour le bureau

Pour renouveler l’air de votre bureau, les plantes on des vertus intéressantes lorsqu’on ne peut pas rester les fenêtres grandes ouvertes en plein hiver.

Dragonnier de Madagascar

Cette plante plutôt résistante est très efficace pour purifier l’air, en particulier des substances toxiques telles que le benzène, le formaldéhyde, le xylène et le toluène.

C’est également l’un des rares arbres capables de tolérer une luminosité faible.

Philodendron

Facile à conserver, c’est une plante idéale pour le bureau.

Pépéromias nains

Pépéromias nains

Plante incroyablement robuste et tolère une grande variété de luminosités.

 

DIY Produit nettoyant pour les écrans

Là encore, retour à la simplicité pour remplacer les produits ménagers néfastes :

30ml de vinagre blanc + 30ml d’eau.
5 minutes de préparation, durée de conservation à l’infini.
Matériel : un peut flacon vaporisateur en verre de 60ml

Mélangez tous les ingrédients dans le flacon. Secouez avant utilisation et vaporisez sur un chiffon. Ne pas pulvériser directement sur l’écran.


💡 Les sujets abordés ci-dessus vous intéressent et vous souhaitez peut-être les étendre à toutes les pièces de votre logement ? Je vous propose de découvrir le guide écoresponsable pièce par pièce, édité aux édition Marabout : “Rendre sa maison saine et détox” – Lisa BUTTERWORTH – Photographies Julia STOLTZ. Il a inspiré la rédaction de mon article et il est très complet.

Concept au top :
Welcome pack et coffrets collaborateurs pour un bureau éco-responsable !

WICOM a fait une belle trouvaille et souhaite la partager avec vous !
J’ai découvert le concept “Ta belle Mer” qui vous propose que l’intégration des nouveaux dans la team salariés et que le quotidien au bureau riment avec la protection des cachalots… oui oui, être éco-citoyen même au bureau c’est possible et c’est facile ! Ils ont même un coffret édition de Noël pour chouchouter vos collaborateurs, associés, partenaires, fournisseurs et j’en passe… Allez je vous en dit plus.

Présentation de Ta Belle Mer
Entreprise française proposant des kits cadeaux pour les entreprises sensibles aux questions de la protection de l’environnement et de l’insertion. Voici les secrets de TBM :

🇫🇷 Produits imaginés et designés en France
👍🏼 Production locale ⇢ diminution maximum de l’impact carbone
🌈 Engagement social : kits écoresponsables conditionnés par un ESAT (82 travailleurs en situation de handicap mental et / ou psychique).
🌱 Éco-conception ⇢ matières recyclées ou biosourcées, qui durent dans le temps et résistants aux épreuves du quotidien, lavables et réutilisables à l’infini.
🟢 Produits naturels : 0 arôme de synthèse, ni additifs, ni colorants, ni conservateurs, ni huile de palme.
📄 Certifications et labels : garants de l’origine des produits, gages de qualité, conformité aux normes de fabrication et aux valeurs

Et voilà, quelques astuces pour aménager des espaces de travail plus responsables, utiles, durables et éthiques ✨ et en plus, vous pouvez aussi accueillir et remercier vos collaborateurs avec toutes ces valeurs.
Bien entendu, il sera nécessaire de prendre le temps de modifier les habitudes petit à petit. Tout ne peut pas être fait d’un coup et peut-être que tout n’est pas réalisable. Chacun jugera des priorités et de ce qu’il se sent capable de faire, sans contrainte ni jugement.

Est’éthiquement vôtre.

Jessica
WICOM, Communication éco-responsable est’éthique 🌱 Conseil & Création

Leave a Reply